visites

 

Toute société a le devoir de réfléchir sur un projet éducatif. Celui-ci donnera le cadre à la formation des futurs adultes.

La Musique est facteur de lien social. Par sa pratique l’élève apprend à vivre avec les autres et s’engage vis-à-vis de ces derniers.

 

 

 

                                EDUCATION MUSICALE ET PROJET EDUCATIF

 

 

Confiance en soi et affirmation de soi : Confiance en soi, travail sur soi et affirmation de soi amènent  l’élève à aller au-delà  de son quant à soi. Relativiser l’image qu’on a de soi et la vision qu’en ont les autres est une tache importante au collège où l’adolescence avec son cortège de mal-être obscurcie l’adhésion à « l’esprit scolaire ». S’assumer, assumer le résultat de son travail, de sa progression, plaisir de la faire partager, voilà ce que la pratique vocale et instrumentale permet de réaliser.

 

L’engagement et le respect de la parole donnée : La musique nous oblige à nous engager vis-à-vis des autres, à faire un travail pour tel jour telle heure « pour que le musique sonne ».

 

Vivre ensemble : Je respecte le travail de l’autre, je suis à l’écoute de l’autre, on additionne nos savoirs pour quelque chose qui nous dépasse. Dans la pratique musicale le « nous » est souvent le maître mot : sommes- nous prêts ?

 

Favoriser l’expression orale : Il est important de favoriser les moments d’expressions orales. Parler devant du monde, maîtriser son élocution, son angoisse, des défis que l’éducation nationale doit pouvoir relever si elle veut prétendre former des élèves, futurs citoyens libres et responsables, sachant affirmer leur libre arbitre devant des faits ou des mouvements.

L’émancipation de tout individu est le cœur de la pensée humaniste.

 

Conscience artistique et analyse de production : Je sais prendre du recul et analyser ce qui est réussi ou ce qui l’est moins. Je réfléchis avec les autres sur les améliorations à apporter.

 

Le collège comme lieu culturel : Le collège est un lieu d’expression culturelle dans la cité. Lieu d’acquisition de la culture, il est aussi un lieu de diffusion.

Le collège est un lieu de Culture. On y apprend des savoirs, des savoirs être et des savoirs faire. Les concerts, les voyages, les représentations théâtrales, les expositions et sorties sont un apport essentiel au Savoir. Utiliser tous les vecteurs (en dehors de la salle de classe) pour arriver à infuser de la culture à nos jeunes esprits est un devoir de pédagogue.

 

 

 

 

 

                                                   OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

 

 

1)      Musique et adolescence :

Chez les adolescents les pratiques culturelles sont des marqueurs identitaires. Ecouter de la musique et utiliser un ordinateur sont les loisirs quotidiens de nos élèves. La musique est un vecteur de recherche de nouvelles références, de nouvelles appartenances autres que familiales. L’appartenance à un groupe structure le cheminement identitaire chez les adolescents.

Malheureusement nos élèves se voient imposer majoritairement des pratiques culturelles et artistiques par l’industrie multinationale des médias. La plus part du temps se sont des activités de consommation immédiate. Les cours d’éducation musicale ont pour objectif de développer le sens critique face à la force de frappe de l’industrie des médias. Faire face à l’ensemble des sollicitations, construire ses playlist sans suivisme mais avec la volonté de se construire une identité à travers ses propres choix musicaux, ainsi qu’une opinion culturelle propre.

A travers les cours d’éducation musicale, les élèves oscillent entre musique savante et musique populaire et se construisent ainsi une culture personnelle en toute conscience de l’influence des acteurs économiques pour qui ils sont une cible privilégiée.

 

2)      Estime de soi, besoin d’expérimenter et pratiques musicales collectives :

Le besoin d’expérimenter (souvent en groupes) des adolescents s’incarne très souvent dans le groupe musical. Le collège met à disposition le matériel nécessaire avec une salle de musique bien équipée. Chaque élève des ateliers de pratiques musicales découvre son potentiel et apprend à respecter l’autre et le groupe en mesurant le travail fournit et l’avancée des répétitions. Il s’agit là, à travers le vecteur de la pratique musicale, d’amener l’élève à la responsabilisation et à l’action. La pratique musicale est une école du « vivre ensemble ». Chaque élève trouve sa place au sein du groupe tout en exprimant son individualité. Avec la pratique musicale collective, la construction de soi est tournée vers le groupe. Les règles de vie se trouvent induites par le challenge que représente le concert de fin d’année. Le travail de discernement sur la capacité ou non à mener à bien tel ou tel morceau est formateur pour nos élèves. L’adolescent peut ainsi croire à sa capacité à s’inscrire dans « le monde » à travers sa prestation musicale. Il peut « montrer » et « démontrer », à ses pairs et aux adultes, et conjuguer ainsi « estime de soi », « image de soi » et « affirmation de soi ».                                                                                                        

 

3)      Aider à une construction d’une culture personnelle propre à chaque élève :

Il n’y a jamais eu dans l’histoire de l’humanité autant de musique et musiques à disposition, prêtent à être écoutées. Nos élèves ont un choix d’écoutes qu’aucune autre génération au même âge n’a eu. Sites d’écoute, téléchargements, échanges d’informations à travers les réseaux sociaux, les playlist de  nos élèves témoignent d’une quantité d’écoutes jamais atteinte.

Assurer un éclectisme, une diversité, un choix personnel et conscient, voilà une des missions prioritaire du cours d’éducation musicale.